Voir son bébé hurler de douleur, être impuissante, c’est franchement l’horreur. Devoir se résoudre à la fatalité « ce sont des coliques madame, ça passera » et attendre que ça passe tout en gavant son bébé de médicaments pour essayer de le soulager, ce n’est pas réjouissant.
Pourtant, il y a tout un tas de choses qu’on peut mettre en oeuvre pour éviter ces fameuse coliques, ou en tout cas, les espacer et c’est encore grâce à la Leche League, que j’ai appris tout cela

Votre bébé souffre-t-il de coliques ?

Si vous vous posez encore la question, c’est que votre bébé ne souffre pas de coliques, croyez moi. Non sans blague : quand votre bébé a une colique, il se raidit très fort, devient rouge comme une tomate, replie ses jambes vers son nombril et… hurle de douleur pendant assez longtemps et pas seulement le soir après 18 heures contrairement à ce qu’on peut croire.

Comment soulager votre bébé ?

A cette question, il faut apporter différentes réponses selon la cause de la colique que je voudrais vous aider à identifier.

ACCOUCHEMENT ET DEROULEMENT DE LA GROSSESSE

Certains disent que la manière dont s’est déroulé l’accouchement (césarienne, péridurale, etc.) peut jouer un rôle sur les coliques… mais bon c’est passé alors maintenant il faut trouver des causes et des solutions.

REFLEXE D’EJECTION FORT

* Avez-vous remarqué que votre lait sort très vite, très fort en multi-jets ? Avez-vous remarqué que votre bébé s’étranglait souvent les deux premiers mois pendant les tétées ? Oui ?
** Bon, si vous avez un REF, votre bébé reçoit trop de lait de début de tétée, riche en lactose contrairement au lait de fin de tétée qui est plus gras. Vous pouvez donc tirer votre lait un peu avant la tétée jusqu’à ce que vous observiez que le REF diminue nettement.
** Pour aider votre bébé à avaler moins d’air, on recommande d’allaiter en position allongée ou 4 pattes via un coussin d’allaitement (si si), le plus important étant que votre bébé ait sa bouche au dessus de votre sein.

INTOLERANCES/ALLERGIES ALIMENTAIRES

* Les 3 mois de votre bébé sont passés et ils souffrent encore de nombreuses coliques à n’importe quelle heure de la journée ? Cela vient peut être de ce que vous mangez vous. Quand le bébé a des intolérances alimentaires, il peut avoir de nombreuses régurgitations. Attention à bien les « soigner » car un RGO (Reflux Gastro Oesophagien) peut être très douloureux (oesophagite). A noter que les bébés ayant un RGO non diagnostiqué ont parfois du mal à prendre du poids.
** Arrêtez le tardifeyron
** Arrêtez votre supplémentation vitaminique
** Ne donnez plus de fluor à votre bébé mais juste la vitamine D.
** Arrêtez les produits laitiers et leurs dérivés (liste sur : http://www.abcallergie.com/lait.las)
** Vérifiez que ce ne soit pas aussi le chocolat, les oeufs, le soja ou pire, les produits bovins ou le gluten… Pour cela pratiquez un régime d’éviction. Si vous identifiez un aliment donnant des coliques à votre bébé, supprimez cet aliment totalement de votre alimentation et au bout de 3 semaines, les coliques doivent disparaitre. Chez ma fille par \ exemple c’est le chocolat, les oeufs, les produits laitiers et les oléagineux. Mais rassurez vous, le plus souvent, ce sont les PLV (Protéines de Lait de Vache).
** De manière générale, quand vous allaitez mangez équilibré sans abuser des sucreries et en éliminant alcool, café, etc.
** Surtout portez le, portez le, portez le en écharpe le plus souvent et le plus longtemps possible en croisé enveloppé ou en croisé simple contre vous : cela le soulagera beaucoup !!!
** Pendant la crise, vous pouvez prendre ses genoux, les remontez vers son nombril et tournez ses deux jambes en même temps doucement dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
** Vous pouvez aussi prendre l’air : certains bébés se calment avec de l’air frais, un changement d’ambiance…
** Vous pouvez essayer également la « danse de la colique » : allongez votre bébé sur votre avant bras (pas terrible si en plus il régurgite), et bougez en 3 dimensions : de droite à gauche et en même temps de bas en haut assez rapidement 😉
** Si vraiment vous n’en pouvez plus, allez faire un tour de voiture (en évitant les feux rouges type \ autoroute) et roulez, roulez, roulez. Au bout de 20 minutes, avec un peu de chance, vous pourrez mettre bébé au lit…
** Enfin, vous pouvez aussi lui donner un bain… c’est radical (le temps du bain…) ! Si vous saviez le nombre de bains que j’ai donnés à ma fille à 3 heures du matin.

Share.

Comments are closed.