Les périodes successives de confinement ont fait exploser les ventes de sextoys

En l’espace d’un an, les ventes de sextoys ont connu une nette évolution à travers le monde. C’est plus particulièrement sur le marché français que les ventes ont véritablement explosé. Le sextoy semble véritablement s’être démocratisé et popularisé auprès des Français. Véritable tendance de fond impulsée par la pandémie mondiale.

L’explosion des ventes de sextoys

C’est indéniable, cette industrie a su tirer son épingle du jeu et profiter de la crise sanitaire à son avantage. Effectivement, en seulement un an, les ventes de sextoys ont considérablement augmenté dans le monde entier. En ce qui concerne le marché français, les ventes ont littéralement explosé. C’est plus particulièrement au cours des périodes de confinement que les Français ont été nombreux à se ruer dans les boutiques spécialisées que ce soit en physique ou en ligne. Les acteurs du marché ont vu leurs ventes explosées au moment de l’annonce des confinements ainsi qu’au cours des périodes de confinement.

Véritable tendance de fond impulsée par la pandémie mondiale, le sextoy s’est considérablement démocratisé et popularisé. Nombreux sont les Français à avoir eu envie de tester de nouvelles expériences et surtout de pimenter leur vie intime que ce soit en solitaire ou en couple. Il est devenu un objet plus que jamais populaire qui s’est invité dans le quotidien des Français pour pimenter leur vie et oser de nouvelles choses. Que ce soit à travers les sextoys ou le bdsm, les Français ont de nouvelles exigences et envies concernant leur vie intime.

Les impacts inattendus sur la sexualité

La situation sanitaire a donc fait exploser les ventes d’objets sexuels que ce soit pour les célibataires ainsi que pour les couples. Néanmoins, le 2 janvier 2021, deux psychologues italiens ont publié une étude qui traite les impacts de la Covid-19 sur la sexualité. Les résultats s’avèrent relativement étonnants et paradoxaux. En effet, selon cette étude, les relations sexuelles ont été durablement altérées dans le contexte de la pandémie.

De nombreuses personnes pensaient que les périodes successives de confinement allaient permettre aux couples de se retrouver, de pimenter leur intimité ainsi que de dynamiser leur vie sexuelle. Néanmoins, il semblerait que ce contexte ait causé des impacts relativement négatifs. En effet, la présence continuelle des enfants et les émotions négatives dues à la situation sont deux facteurs qui auraient impacté négativement la sexualité. C’est plus particulièrement chez les femmes que la baisse du désir se serait fait ressentir au cours des périodes de confinement.