Soins et logements sénior : quelles solutions ?

Il est toujours difficile de dissuader les personnes âgées, surtout si elles sont encore indépendantes, à vivre dans les maisons de retraite et les résidences de services médicalisés, bien qu’il soit souvent dangereux de les laisser seules sans surveillance après un certain âge. Ce refus est souvent dû par un besoin d’autonomie et d’intimité. En ce sens, heureusement, il existe d’autres alternatives aux maisons de retraite et aux résidences médicalisées à savoir, les logements seniors. Quelle résidence senior choisir alors ? Et quels sont les soins possibles pour les personnes vivant dans ces hébergements ?

Les notions à savoir sur les résidences seniors

Une résidence senior est un logement destiné à accueillir les personnes âgées de plus de 60 ans qui n’ont pas besoin de soins médicaux au quotidien. Ainsi, elle se différencie des résidences médicalisées ou EHPAD par le fait que les soins ne sont pas pris en charge par les offres de service proposées par ce type d’hébergement. En effet, les services offerts par les résidences seniors n’incluent que l’hébergement et l’aide dans l’accomplissement de la vie quotidienne (la toilette, l’habillage, le ménage, la restauration, le service de laverie, le petit déjeuné, le personnel de garde…). Une résidence senior doit, ainsi, permettre, au concerné, de continuer à vivre de manière totalement indépendante, et de bénéficier d’un environnement plus adapté et sécurisé avec un loyer modéré.

L’emplacement des logements seniors

Pour permettre aux ainés de garder leurs autonomies, l’emplacement des résidences seniors doit être bien étudié. En effet, ils doivent obligatoirement se situer à proximité des grands centres urbains et des commodités (transports, commerces, activités…). De plus, toujours dans cette perspective de faciliter et simplifier la vie quotidienne des aînés, la plupart des résidences seniors offrent des services variés, de nombreuses prestations, et également des services à la carte ou en abonnement.

Le coût des logements seniors

Les hébergements seniors se louent souvent comme un simple appartement. Les dépenses de base comprennent le loyer les charges locatives et les frais équivalents aux forfaits choisis dans ses résidences. Mais le résident a également la possibilité d’acquérir un logement. Dans ce cas, il doit s’acquitter, comme un propriétaire, payer des charges comme celle de copropriété.

Les services proposés, par une résidence senior, se règlent soit sous forme d’une contribution forfaitaire, soit rémunérés directement selon les services consommés. Il faut noter que pour faire face au coût du logement, pouvant être élevé, des aides financières, sous certaines conditions, peuvent être octroyées, comme L’ALS (allocation de logement social), l’APL (l’aide personnalisée au logement), L’APA à domicile (allocation personnalisée d’autonomie), ou L’ASH (aide sociale à l’hébergement).

Pour certaines résidences seniors, l’installation d’un wifi est capitale. En effet, cela permet aux résidents d’entretenir, ou de créer, des liens sociaux. C’est également un outil pour établir et faciliter la relation triangulaire entre le résident, sa famille et l’établissement. En plus, une grande partie des personnes âgées qui vont en résidence senior, souhaite avoir une connexion internet, rien que pour maintenir leurs habitudes. Du coup, proposer des services digitaux novateurs est un enjeu réel pour les résidences seniors.

Les résidences seniors existantes

Les résidences seniors se présentent sous plusieurs formes.

            Les résidences individuelles

Ce sont des maisons individuelles, sous forme d’appartement T1 au T3. Ce type de résidence a pour avantage de garantir une autonomie totale aux résidents.

            Les résidences collectives

Ce type de résidence est conçu pour permettre d’un côté aux résidents de garder leurs autonomies tout en se socialisant dans une communauté. Et d’un autre côté de garder une vie rurale sachant que ses résidences se trouvent souvent dans des milieux ruraux. Ces espaces collectifs sont souvent composés d’hébergement individuel se situant dans une collectivité.

            Le maintien à domicile

Ce type de logement senior permet au résident de rester chez lui tout en bénéficiant d’une équipe professionnelle intervenant chez lui. Ce type de résidence senior est le plus choisi par les ainés.

            Les résidences temporaires

Il se peut également que les personnes âgées n’aient besoin d’accompagnement que pendant une durée déterminée. Les hébergements temporaires, proposant les mêmes services qu’une résidence senior, s’offrent alors aux familles.

            L’hébergement familial

Les ainées peuvent aussi être installées dans une famille d’accueil pour personne âgée. En contrepartie de cette prise en charge, la famille d’accueil reçoit un remboursement de frais et une rémunération.

Les soins possibles en résidence senior

Comme il a été dit précédemment, les services des logements seniors n’incluent pas les soins, contrairement aux EHPAD. Cependant, aucune législation n’interdit de faire appel à un service extérieur (infirmiers et médecin libéraux, masseur, kinésithérapeute…) pour donner des soins à ces résidents vivant dans les résidences seniors. L’hospitalisation à domicile peut également être sollicitée dans ces résidences. 

Néanmoins, pour éviter ce qu’on appelle « la perte d’autonomie » des résidents, certaines résidences seniors adoptent des actions de prévention collectives, et même individuelles. Ces opérations concernent, entre autres, le repérage et la prévention des risques de chutes, l’amélioration de la forme physique et la qualité des apports nutritionnels, ainsi que la conservation de la mémoire, et le développent des rapports sociaux, au niveau des aînés.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: